vendredi 17 août 2012

Fangirlisme


Pendant les vacances de Noël (et oui, moi j'ai eu des vacances de Noël, des vraies, pour chaque P1) j'ai commencé à regarder The Good Wife, qui s'est révélée être un vrai coup de coeur. En gros, c'est l'épouse d'un state attorney, qui retourne travailler au sein d'une firme d'avocats puisque son mari est l'objet d'un scandale de détournement d'argent et de prostituées.

Bam, dit comme ça ça ne fait pas envie. 

En réalité, la série ne tombe pas du tout dans le pathos, les dénouements sont toujours surprenants tout en restant crédibles et la série jette un regard sur l'univers judiciaire américain qui est plus qu'intéressant. J'ai suivi avidement.

Et en bonus, la fan girl qui sommeillait en moi, s'est réveillée à la vue de Cary Agos, ce qui ne fait que rajouter du plaisir. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire